Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/6a7bbe38e119964f00ca3efafb35a8c1/web/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 6044
Le nettoyage, un secteur d'activité porteur d'emplois - La Matinale entreprise de nettoyage

Le nettoyage, un secteur d’activité porteur d’emplois 

 

Aujourd’hui a lieu la journée nationale des métiers de la propreté. Un évènement cherchant à valoriser les métiers de ce secteur qui sont dévalorisés alors qu’ils offrent de larges possibilités d’évolution.  Ce secteur représente à lui seul 500 000 emplois.  Du CAP au master de nombreux postes différents sont à pourvoir. La journée nationale des métiers de la propreté ou #jnmp cherche à mettre en avant ces personnes qui sont trop souvent oubliées alors qu’elles sont indispensables à notre quotidien. 

La propreté, un secteur d’avenir. 

Avec un taux de chômage de 9,1% (source https://www.insee.fr) en France, il serait dommage de négliger un secteur d’activité avec de nombreuses possibilités d’embauche. 

Nous comptabilisons en France environ 45 000 entreprises de nettoyage. Parmi ces entreprises, des grands groupes tels qu’ Onet, GSF, ISS France… mais aussi des PME qui même en temps de crise connaissent aujourd’hui un certain dynamisme qui paraît faire défaut à ces grands groupes. Les auto-entrepreneurs viennent aussi s’ajouter aux entreprises. Ils représentent à eux seuls 24 503 micro-entreprises. 

Face à la demande des clients de rationaliser les achats, les entreprises de nettoyage ont vu leurs offres s’agrandir en proposant des services supplémentaires et des services annexes tels que l’accueil du public, la préparation des salles pour des réunions, les activités de manutention, l’enlèvement d’encombrant, la gestion des stocks et des approvisionnements divers pour les bureaux par exemple, l’entretien et remise en état des espaces verts, des opérations de maintenance et de dépannage : peinture, plomberie, électricité…

C’est grâce aux nombreuses demandes des clients que le secteur de la propreté est porteur d’emploi. Les postes à pouvoir sont divers et variés.

 

Les différents métiers de la propreté.


les métiers du nettoyage laveur de vitre responsable secteur commercial technicien de surface agent de propreté

Comme vous l’avez constaté le secteur manque cruellement de reconnaissance et de connaissance envers tous ses métiers. C’est grâce aux métiers de la propreté que vous vivez / travaillez dans des espaces agréables et sains. Pour que tout cela soit possible, toute une organisation est mise en place en amont. Une organisation encore plus discrète que ses propres techniciens de surface. 

Selon l’INSEE, 90% des embauches se font en CDD ou intérim néanmoins le taux de pérennisation des contrats est lui aussi élevé.  La majorité des personnes embauchées sont des personnes sans qualification mais il penche à se professionnaliser. Depuis 2007, une montée en qualification et en compétence est lancée et a engendré la naissance de 8 certificats de qualification professionnelle comme agent machiniste, chef d’équipe, responsable de secteur, laveur de vitres… Ces certificats peuvent être délivrés par des organismes comme l’ INHNI. Le secteur de la propreté propose de nombreuses opportunités d’emplois et d’évolutions, du niveau CAP au bac +5.

Ces formations sont également proposées par l’INHNI pour les jeunes ou les personnes en reconversion professionnelle. 

Les CFA proposent 5 diplômes différents :

 Le CAP APH ( Agent de Propreté et d’Hygiène ), permet de rentrer dans les entreprises de nettoyage et de services associés, les collectivités territoriales et le secteur public. Il s’effectue sur 1 à 2 années et consiste à assurer les postes d’agents machiniste, de techniciens de surface, d’agents qualifié en ultra-propreté, agent d’entretien et de rénovation

 Le bac professionnel hygiène propreté stérilisation, ce bac pro permet également de rentrer dans des  entreprises de nettoyage et de services associés mais également dans d’autres secteurs professionnels comme l’assainissement, la gestion des déchets et la propreté urbaine et assurer les missions de chef d’équipe, conducteur de travaux, chef de site… Cette formation s’effectue sur 1 à 3 ans.

 Le BTS Métiers des Services à l’Environnement (BAC+2), ce BTS ouvre les mêmes portes que pour le bac professionnel mais permet d’acquérir des postes de responsables de secteur, inspecteur, chargé de développement commercial, conseiller technique. La durée de la formation est de 1 à 2 ans.

 Le TCNII (Titre Certifié de Niveau II) Responsable Développement Hygiène, Propreté et Services (BAC+3), donne accès à des structures de propreté industrielle et urbaine, des services en environnement et prestations associées, des collectivités territoriales… Il donne accès aux métiers de commercial, responsable de secteur et chef d’agence. La formation est d’un an.

  Le TCNI Management du Développement du Multi-services (Bac+5), ce diplôme est réalisé en partenariat avec l’IDRAC. Il répond aux besoins d’encadrement et de développement des entreprises de propreté et services associés. La durée de la formation est d’un an.

 

Les spécificités du secteur de la propreté.

Le secteur peine a attiré des personnes qualifiées pour répondre aux offres d’emploi.  Quelques avantages de la convention collective du nettoyage sont néanmoins à souligner : Le SMIC qui est à 10,12€, des primes d’expériences et des primes annuelles qui sont obligatoires une fois par an, la portabilité de l’ancienneté  d’une entreprise à une autre.Chaque entreprise organise librement la gestion de son personnel et de sa société mais doit tenir compte de ces spécificités. 

Le turnover et l’absentéisme sont des éléments très présents dans les entreprises de nettoyage. Ils touchent principalement les postes d’agent de propreté. Pour pallier à cela les entreprises se doivent d’être sensible au bien-être de ses salariés.

La mise à disposition d’une voiture, l’attribution de primes de panier, de primes de fin d’année, d’un salaire supérieur au SMIC, de matériel de qualité et réduisant les TMS ( troubles musculo-squelettiques ) sont des exemples d’amélioration du quotidien des collaborateurs qui feront baisser le taux d’absentéisme et le turnover de l’entreprise.

 

Le nettoyage est un secteur où vous pourrez trouver des perspectives d’embauche et d’évolution. Le besoin de propreté sera toujours présent. Si ce secteur vous intéresse, prenez contact avec une entreprise sensibilisée à la gestion de ses salariés. Vous pouvez également vous diriger vers des organismes de formation comme l’INHNI cité ci-dessus. 

 

Laura Jannuzzi